“1918-1923. L’ère oubliée de la violence”

Prochaine conférence dans le cadre de “Les sorties de guerre. France, Allemagne, Europe 1917-1923”, cycle organisé conjointement par l’Institut historique allemand et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale (vers le programme). 

Alexandre Sumpf (université de Strasbourg) parlera de la “Russie 1917-1922, une société en conflits” et où la Première Guerre mondiale s’interrompt sans s’achever. “Catalyseur” des révolutions de 1917, elle se poursuit sous forme de guerre civile engageant toutes les couches de la société, des territoires multiples, l’essentiel des grandes puissances du XXe siècle et des nationalités en passe de former un État. La violence est multiforme et incontrôlée, autant dans le discours de propagande que dans les actes de guerre ou la formation des régimes.

John Horne (université de Dublin) étudiera le concept de la “La Guerre en tant que révolution: 1904-1923”, une guerre menée sur un niveau de violence inouïe et devenant ainsi la catégorie dominante du XXe siècle.

Date: 16 janvier 2018, 18h30

Lieu: Institut historique allemand (8 rue du Parc-Royal, 75003 Paris), réservation: event@dhi-paris.fr.

Image: Oli Bac: Saint-Laurent-Blangy, Cimetière militaire allemand, 2011, Flickr, URL: https://www.flickr.com/photos/olibac/6336800753/


Axel Dröber

Axel Dröber ist Historiker mit Schwerpunkt Deutschland und Frankreich im 19. und 20. Jahrhundert. Seine Dissertation hat er zur Geschichte der französischen Nationalgarde und der Bedeutung revolutionärer Kriegs- und Gewalterfahrung für die Entwicklung des modernen Nationalstaates geschrieben. Axel Dröber ist wissenschaftlicher Mitarbeiter am Deutschen Historischen Institut, wo er sich mit der Geschichte der Migration in Deutschland und Frankreich in der Zwischenkriegszeit beschäftigt.

More Posts

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.