Abstract: Jean-Rémy Bezias „Albert Ier de Monaco et Bertha von Suttner. Une relation au service de la paix (1900–1914)“

Le rôle actif de défenseur de la paix du prince Albert Ier de Monaco a rencontré, à partir de 1900, celui de Bertha von Suttner. Au pacifisme se mêle une condamnation commune de l’antisémitisme. La baronne correspond avec Gaston Moch, devenu en 1902 chef de cabinet du prince de Monaco. Insérée dans le même réseau pacifiste, Bertha von Suttner participe activement au XIème congrès universel de la paix à Monaco (avril 1902) puis devient membre de l’Institut international de la Paix fondé en 1903 par Albert Ier. Elle appuie la diffusion dans les pays germaniques de la Carrière d’un navigateur. Le prince cultive sa relation avec Guillaume II et s’efforce d’œuvrer en faveur du rapprochement franco-allemand. Cette volonté d’action commune se heurte toutefois à des obstacles : réticences des hommes d’Etat et diplomates, mais aussi des opinions publiques, manque de moyens financiers. Bertha von Suttner décède le 21 juin 1914, alors qu’elle préparait l’organisation à Vienne du XXIème congrès universel de la paix, auquel elle conviait le prince avec insistance. Quant au déclenchement de la Première Guerre mondiale, il réduit brutalement à néant les rêves franco-allemands du prince de Monaco.

Colloque international “Les défenseurs de la paix 1899-1917. Approches actuelles, nouveaux regards”, 15-17 janvier 2014



Cite this blog post
dhiparis (2014, January 17). Abstract: Jean-Rémy Bezias „Albert Ier de Monaco et Bertha von Suttner. Une relation au service de la paix (1900–1914)“. La Grande Guerre. Retrieved April 15, 2024, from https://doi.org/10.58079/p4ke

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search