Abstract: Anna Norris „Madeleine Vernet: itinéraire d`une féministe pacifiste et antimilitariste“

Cette présentation traitera de Madeleine Vernet, l’une grandes voix du féminisme français, liée aux mouvements anarcho-syndicalistes et communistes libertaires. Contrairement à de nombreuses féministes françaises, elle refusa d’adhérer à la cause de l’Union Sacrée et s’éleva contre la guerre tout au long du conflit.

Educatrice et fondatrice de L’Orphelinat Ouvrier, nous parlerons tout d’abord de son projet éducatif qu’elle applique puis théorise dans ses ouvrages.  Elle y préconise un enseignement non dogmatique, qui enseigne l’égalité entre tous, au delà des classes sociales, des genres, des races et des nationalités, et qui dénonce la violence et la guerre pour promouvoir les idées de paix et de fraternité. Nous parlerons ensuite des nombreuses actions de propagande pacifiste qu’elle entreprend dès 1914 à travers ses discours, ses conférences et ses écrits.  Nous traiterons enfin du précieux soutien qu’elle apporte aux instituteurs et institutrices démis de leurs fonctions en 1917, arrêtés puis jugés coupables de défaitisme et d’anti patriotisme, Marie et François Mayoux et Hélène Brion, syndicaliste et collaboratrice de Vernet dans L’avenir social.

Colloque international “Les défenseurs de la paix 1899-1917. Approches actuelles, nouveaux regards”, 15-17 janvier 2014


dhiparis

Teamaccount der Redaktion.
Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

More Posts

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *