Abstract: Stéphane Tison et Nadine Akhund „L’appel à l’Amérique. L’action de N. Murray-Butler et Paul d’Estournelles de Constant en faveur de la paix pendant la Grande Guerre (1914–1917)“

En 1914, dès l’ouverture des hostilités, deux internationalistes engagés et figures du Mouvement de la Paix commencent une correspondance qui durera dix ans. Nicholas Murray Butler, président de l’université de Columbia et Paul d’Estournelles de Constant, sénateur de la Sarthe, Prix Nobel de la Paix 1909, étaient des acteurs clés de la Dotation Carnegie pour la Paix Internationale, le premier dirigeant la division des Relations Internationales et Education et le second le bureau de la dotation à Paris. D’Estournelles de Constant ancien diplomate, participe à la commission d’arbitrage international du Sénat.

Les quelques 1500 lettres échangées entre août 1914 et le décès d’Estournelles de Constant en 1924 mettent en avant la reconfiguration des milieux pacifistes après le déclenchement du conflit. Après quelques précisions sur l’origine de cette relation, il s’agira de présenter les réseaux des deux hommes et comment, alors que de la guerre s’intensifie, ils envisagent la construction de la paix à venir jusqu’à l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917. Malgré son ralliement à l’union sacrée, le sénateur sarthois est isolé car il a prôné un rapprochement franco-allemand dans la question de l’Alsace-Lorraine. D’Estournelles de Constant active alors son réseau américain, avec lequel il a tissé des liens étroits depuis 1902 et sensibilise les élites américaines à la défense de la paix par le droit. Dès l’automne 1914, une partie de la correspondance est publiée dans le New York Times. Au fil des lettres s’échafaude une vision nouvelle des relations internationales incluant une participation américaine. Leur credo reste la lutte contre le militarisme, notamment prussien, la défense des peuples et le maintien d’un regard plus neutre envers le peuple allemand, sans quoi les deux hommes entrevoient une crise économique et sociale, voir une déstabilisation durable des Etats et des sociétés européennes. La correspondance représente non seulement un témoignage inédit sur la Grande Guerre, mais constitue aussi un dialogue étonnant entre les deux rives de l’Atlantique, entre deux amis conscients des changements radicaux qui se produisaient sous leurs yeux dans le domaine des relations internationales, témoins et acteurs des mutations et bouleversements inéluctables que la guerre gênerait au sein de la société européenne.

Cette communication s’inscrit dans un projet entrepris par Stéphane Tison et Nadine Akhund sur les aspects novateurs que cette correspondance apporte dans l’étude la grande guerre.

Colloque international “Les défenseurs de la paix 1899-1917. Approches actuelles, nouveaux regards”, 15-17 janvier 2014


dhiparis

Teamaccount der Redaktion. Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

More Posts

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *